Accès ISN Parents
Club des parents ISN Anciens élèves Expatriés
Certificat Suisse de Qualité pour les écoles d’enseignement général et professionnel Quality School Certificate, Swiss label

Historique

Dates principales :

14 avril 1986

Ouverture de l’International School of Neuchâtel :

une classe de Maison des Enfants (3-6 ans) anglophone

1987

Ouverture d’une classe de Maison des Enfants (3-6 ans) francophone

1993

L’ISN devient membre de l’AMI (Association Montessori Internationale)

1995

Ouverture de deux classes primaires francophones et une classe primaire anglophone

1996

Ouverture d’une deuxième classe primaire anglophone

Août 1996

Emménagement de toute l’école aux Cadolles, site actuel

2003

Reprise de la direction de l’école par Mme Bizet

2004

Ouverture d’une classe Toddlers (2-3 ans). Classe culturelle bilingue l’après-midi pour les élèves de Maison des enfants

2005

Acquisition du restaurant : un chef prépare les repas tous les jours pour les élèves et professeurs

2010

Une classe primaire devient bilingue français-anglais par immersion

Obtention du label QSC (Quality School

Certificate)Nouveau directeur pédagogique : Bob Ruud jusqu'en juin 2014

2011

L’ISN fête ses 25 ans

Toutes les classes sont bilingues par immersion

2014

Isabelle Bellaton reprend la direction de l'ISN

Ouverture de la 8ème HarmoS (dernière année de primaire)

Quelques chiffres :

- En 2010 : 150 élèves, soit une progression de 55% du nombre total d’élèves en 7 ans.

Plus de détails :

Dès 1986, Elisabeth Houweling constate l’absence d’une éducation anglophone structurée pour les jeunes enfants dans le canton de Neuchâtel. Originaire de Hollande, où les écoles Montessori sont soutenues par l’Etat, et grâce à sa formation et une longue expérience acquise lors de ses séjours dans le monde entier, elle a pu observer que cette Méthode – comme le dit Maria Montessori elle-même – s’adapte à chaque enfant sans distinction de culture ou de niveau social et intellectuel.

Forte de cette conviction, elle se lance dans une aventure risquée, mais passionnante, et ouvre sa propre école Montessori anglophone dans un appartement à Neuchâtel. Le 14 avril 1986 l’International Montessori School ouvre sa première classe avec 4 enfants. Une année plus tard elle en compte déjà une trentaine. Les locaux deviennent rapidement trop petits et sous la pression de parents qui insistent pour qu'un enseignement soit aussi dispensé en français Elisabeth Houweling déménage en l989 à "l'Ancien Collège d'Hauterive" et ouvre en octobre une classe française. Comme une forte demande subsiste, une troisième enseignante vient renforcer cette équipe en 1993.

Cette aventure n'est pas de tout repos pour la pionnière. Régulièrement confrontée au système scolaire cantonal et aux différentes lois, la tâche est souvent ardue et décevante. Avec obstination et détermination, elle contourne les obstacles, elle adapte autant que possible son école aux spécificités de Neuchâtel, toutefois, sans concessions en ce qui concerne l'Education Montessori. Elle se tourne également vers les différents mouvements Montessori de Suisse : Suisse Romande et Suisse Alémanique. Elle adapte son école aux critères AMI (Association Montessori Internationale) et l'école en devient officiellement membre en 1993.

A Neuchâtel, si une partie des autorités ne voient pas d'un bon œil l'extension de cette école privée, la Promotion Economique Neuchâteloise (PEN) soutient de plus en plus l’école et insiste pour que s'ouvre une section primaire bilingue anglais/français. Ainsi, en août 1995 s'ouvre aux Cadolles 7, dans les hauts de Neuchâtel, 3 classes primaires accueillant des enfants des groupes d’âges 6-9 et 9-11 : 2 classes primaires françaises et une classe primaire anglaise. Une seconde classe primaire anglaise sera ouverte en 1996.

Et c'est une année plus tard, le 21 août 1996, que toute l'école sera réunie sous un même toit ! Les deux classes de la section pré primaire quittent Hauterive pour rejoindre Neuchâtel. Une seconde classe française est alors ouverte.

L'immeuble des Cadolles 7 offre à l'époque non seulement un espace suffisant sur deux étages mais il abrite au rez-de-chaussée le restaurant du personnel de l'hôpital adjacent. Rapidement une entente est trouvée avec les responsables pour que les enfants de l'école bénéficient de repas préparés par l'équipe de ce restaurant.

En 2000, avec l'expansion de l'école, le manque de classes et d'espace se fait sentir. Toujours plus d'élèves nécessitent de nouveaux investissements, l'extension des locaux est envisagée avec le projet d’ajouter un étage à l'immeuble, ce qui impose également la construction d'un ascenseur. Devant ce nouveau défi, E. Houweling, qui souhaite se retirer et remettre son école, renonce à poursuivre les tractations avec le propriétaire.

Ainsi, au printemps 2003, Cécile Bizet devient propriétaire de l'école, et en assume la direction dès le mois d'août. D'origine Française, Mme Bizet possède un diplôme de gestion obtenu à L'European Business School de Paris. Elle a occupé le poste de directrice adjointe pendant 8 ans dans une Ecole Internationale de Gastronomie à Paris. L'école prend ainsi un nouvel élan, la direction administrative est assurée par Cécile Bizet qui choisit pour la seconder une directrice pédagogique en la personne de Jacqueline Prendiville, enseignante Montessori anglophone, à l'ISN depuis 2001. Elle propose également à toute l'équipe en place de continuer avec elle l'aventure de cette école.

C'est ainsi qu'un nouveau nom est donné à l'institution qui devient :

Ecole Internationale de Neuchâtel - Méthode Montessori (ISN).

Un vent nouveau souffle sur l'institution. Cécile Bizet soutient l'Education Montessori et veut également développer le côté international de l'Ecole. Elle attache une grande importance à la collaboration et au dialogue avec les parents et les encourage à s'investir en leur suggérant de créer un club indépendant de l'école, le Club des Parents, dès la première année, afin de faire profiter les élèves et leurs familles de la richesse multiculturelle de l’école.

L'informatique est aussi introduite, les classes primaires sont équipées d'ordinateurs. Des ordinateurs sont également mis à la disposition des enseignants, précieuse aide dans leurs diverses préparations et travaux scolaires. Un nouvel étage est construit, avec deux nouvelles classes et une salle de gymnastique.

En 2004 une nouvelle section "Toddlers" est ouverte, pour les enfants entre 2 et 3 ans. Cette classe est fermée en 2010 du fait du manque d’espace pour répondre à la demande d’ouverture d’une classe supplémentaire de la Maison des Enfants.

En octobre 2005, l’école reprend le restaurant de l’immeuble, engage un cuisinier et ouvre sa cafétéria réservée à l’usage exclusif des enfants et du personnel. Gérée par le chef David Brienne, la cafétéria reçoit rapidement le label Fourchette Verte.

Jusqu’en 2010, l’ISN dispense un enseignement soit en français soit en anglais avec la possibilité dans la section de la Maison des Enfants de suivre l'après-midi la "classe culturelle" bilingue. En primaire, huit enseignantes soutiennent les 4 classes. La section française suit le programme de Suisse Romande qu'elle a adapté, par un long travail, à la Méthode Montessori. En section anglaise, les élèves suivent un programme international et toutes les sections apprennent dès la première année l'allemand, enseigné par un professeur de langue allemande. Dans toute l'école les responsables enseignent dans leur langue maternelle.

En 2010, après 25 ans d’expérience dans l’enseignement en français et en anglais, l’équipe de l’ISN introduit le bilinguisme par immersion au sein des classes permettant à chaque élève d’apprendre une deuxième voire une troisième langue de manière vivante. Comme le dit très justement l’Ecole Internationale de Boston, forte de ses 40 ans d’enseignement bilingue, « il est plus facile d’apprendre en français que d’apprendre le français ».

L’excellence du travail fait à l’ISN par l’ensemble de l’équipe, est reconnue et en 2010, l’école reçoit le label QSC (Quality School Certificate- label suisse de qualité) en plus d’être accréditée par l’Association Montessori Suisse.

En 2010, Bob Ruud devient le nouveau directeur pédagogique de l’ISN, qu'il quitte en juin 2014.

En août 2014, Mme Isabelle Bellaton reprend la direction de l'école, ouvre la 8e année et organise le rapprochement avec l'Ecole Moderne. L'Ecole Moderne est spécialisée dans l'enseignement de niveau secondaire I (12-15 ans) et permet de poursuivre un cursus privé, bilingue, jusqu'au raccordement avec le cursus public de maturité bilingue à Neuchâtel. En décembre 2014, l'ISN emménage avec l'Ecole Moderne dans le bâtiment de Ste Hélène, à la Coudre, un magnifique quartier de Neuchâtel. Les travaux d'aménagement nécessaires et le déménagement sont soutenus par l'Association for an International School in Neuchâtel ainsi que par la ville et le canton de Neuchâtel, montrant ainsi l'importance et la reconnaissance d'une école internationale par les grandes entreprises du canton et les autorités publiques.